L’autoconsommation électrique

 In Actualités
autoconsommation-energie-solaire

Avec le prix de l’électricité EDF qui ne cesse de grimper, de plus en plus de français sont tentés par l’autoconsommation.
Qui n’a jamais rêvé de consommer sa propre production d’électricité ?

Group Solar vous apporte les réponses !

L’autoconsommation c’est quoi ?

L’autoconsommation est la partie de la production d’énergie qui est consommée dans le bâtiment où elle est produite.

Une partie de cette autoconsommation « spontanée », c’est-à-dire qu’elle intervient lorsque des appareils sont en fonctionnement au même moment que la production.

Cette autoconsommation spontanée dépend bien évidemment de la puissance de l’ensemble des panneaux photovoltaïque installés et des appareils fonctionnant le jour. Elle représente 20 à 40% de la production solaire.

Cette pratique de production et de consommation de l’énergie, très courante dans un certain nombre de pays d’Europe, reste cependant controversée en France. C’est dans cette perspective qu’un rapport sur le sujet a été remis à la Ministre de l’écologie Ségolène Royal en février 2015.

circuit-autoconsommation-electrique

Comme le montre cette illustration, les rayons captés par les panneaux photovoltaïques sont transformés en électricité, directement utilisable par les équipements de la maison, le tout en dehors du circuit du compteur électrique EDF.

L’autoconsommation électrique en France

L’étude, baptisée « Autoconsommation et autoproduction de l’électricité renouvelable » est issu d’une collaboration entre une quarantaine d’organismes publics et privés. Elle expose notamment les bénéfices engendrés par ces installations pour les propriétaires de panneaux photovoltaïques, qui peuvent ainsi consommer leur propre production d’énergie solaire.

Le constat est étonnant : par rapport à l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne, où ces pratiques sont déjà reconnues et subventionnées, la France a dix ans de retard sur l’autoconsommation.

L’objectif est de parvenir d’ici 10 ans à couvrir la moitié des besoins en électricité d’un bâtiment grâce à la maîtrise de la variation de la production d’énergie solaire et de son stockage. Les batteries de stockage joueront donc un rôle primordial. De même, ce genre de produits permet de favoriser l’autoproduction et l’autoconsommation. Il deviendra plus que nécessaire de s’équiper de matériels spécifiques de gestion techniques pour gérer les flux d’énergie entrants et sortants.

L’autoconsommation d’énergie solaire

Le coût de production des panneaux solaires continue de baisser inexorablement (et d’une manière générale le coût de production des installations d’énergie renouvelables). En parallèle, le prix de vente de l’électricité d’origine nucléaire augmente ; une hausse de 30% est notamment prévue à horizon 2017.

Par ailleurs, rappelons que selon l’ADEME (Agence nationale de l’énergie), l’ensoleillement sur le territoire français est loin d’être un frein à la pose de panneaux solaires sur les toits des immeubles. L’autoconsommation d’énergie solaire pourrait donc constituer une solution intéressante.